Aller au contenu principal

Réalisation

Mise en place d’un plan de formation pour les équipes du projet WACA ResIp

Énergie et climat Management de projets

Mise en place d’un plan de formation pour les équipes du projet WACA ResIp

Dans le cadre du Projet d’Investissement pour la Résilience des zones côtière en Afrique de l’Ouest (WACA ResIP) l’Association Internationale de Développement (IDA) a signé avec l’UEMOA (Union Economique et Monétaire Ouest Africaine) un accord de financement en vue de la mise en œuvre de la Composante d’intégration régionale (Composante 1) du projet qui vise à renforcer et promouvoir l’intégration régionale dans la gestion intégrée du littoral ouest-africain.

Le projet WACA ResIP dispose au niveau de chacun des 6 pays (Mauritanie, Sénégal, Cote d’Ivoire, Togo, Benin, Sao Tomé et Principe) de 3 composantes : une combinaison d’appuis techniques visant à renforcer les politiques et institutions nationales (Composante 2), un volet d’investissements physiques et sociaux (Composante 3) et une Composante 4 dédiée à la Coordination nationale (gestion de projet).

Le WACA ResIP vise à renforcer la résilience des communautés et des zones ciblées du littoral ouest africain à travers l’amélioration des capacités d'absorption, d'adaptation et de transformation des six pays bénéficiaires et la réduction des risques communs (érosion, inondation et pollution côtières)  auxquels ils sont exposés, qu'ils soient d'origine naturelle ou anthropique, qu'ils soient similaires pour la totalité ou la plupart des pays ou de nature transfrontalière.

  1. Ingénierie côtière, planification et aménagement ;

    1. Concepts et Gestion Intégrée de la Zone Côtière (GIZC)
    2. Engagement des parties prenantes
    3. Évaluation et gestion des risques côtiers
    4. Solutions de gestion des risques côtiers
    5. Études de projet
  2. Leadership et gestion des équipes ;

    1. Se situer en tant que manager
    2. Mobiliser et impliquer ses collaborateurs
    3. Planifier, déléguer, s’organiser pour être plus performant
  3. Évaluation des projets de développement : Procédures des revues à mi-parcours et d'achèvement des projets de la Banque Mondiale ;

    1. La place de l’évaluation dans la gestion des programmes et projets de développement
    2. Les conditions préalables à l’évaluation des programmes et projets de développement
    3. La pratique de l’évaluation de programmes et projets et ses résultats
  4. Analyse institutionnelle, processus multi-acteurs et animation des coalitions ;

    1. L’analyse institutionnelle
    2. Gérer le dialogue multi-acteurs
    3. L’animation d’une coalition
  5. Capitalisation, communication des résultats du projet et aide à la prise de décisions (approches et outils) ;

    1. La capitalisation
    2. La communication des résultats du projet
    3. L’aide à la prise de décision
  6. Gestion des projets orientée résultats : planification opérationnelle, exécution, suivi et contrôle ;

    1. La planification stratégique
    2. Le monitoring de projet selon la GAR
    3. La mobilisation des équipes du projet autour des objectifs et des enjeux
  7. Sauvegardes environnementales et sociales.

    1. Les évaluations environnementales (EES ou EIES)
    2. La prose en compte et l’accompagnement des impacts sociaux
    3. Les exigences mondiales de la BM relatives à l’acquisition des terres et la réinsallation involontaire des populations

Services fournis
lors de cette réalisation

L'Institut Forhom est en charge de la mise en oeuvre des formations au bénéfice du WACA ResIp, depuis la conception de chaque module de formation, la préparation des itinéraires pédagogiques et des supports, l'animation des formations ainsi que la rédaction des rapports de chacune des formations réalisées.

Dans le cadre de la mise en oeuvre de ce projet, Egis Forhom assure :

  • La mobilisation de 8 experts internationaux
  • La préparation des supports de formation
  • L'animation à Bujumbura de 7 sessions de formation
  • L'évaluation des acquis à l'issue de la formation
Formation intra
du 21 février 2022
au 31 décembre 2022
Dakar
Bénin Côte d'Ivoire Mauritanie Sénégal Suède Togo
Client

UICN